L’accouchement sans douleurs c’est possible !

Avoir un bébé05

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les méthodes d’accouchement sans douleur existent depuis fort longtemps. Déjà, vers la fin du Moyen-âge des pratiques existaient pour que les femmes souffrent moins. Les médecins utilisaient certains narcotiques, sédatifs et parfois même de l’alcool. Bien entendu, aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Il existe des traitements médicamenteux réduisant la douleur ainsi que certaines techniques d’accouchement sans douleur.

La méthode Bonapace

La méthode Bonapace est une technique d’accouchement sans douleur qui est validée par les scientifiques. Elle est également la plus pratiquée et la plus connue. Cette méthode prend en compte la participation du père, réduit la douleur par l’approche douce ainsi que certaines interventions médicales qui sont liées à une mauvaise gestion de la douleur. Pour gérer la douleur, trois mécanismes endogènes sont utilisés avec la théorie du portillon, le contrôle de la pensée et combattre le feu par le feu. Le contrôle de la pensée est basé sur la connaissance de la respiration de la relaxation et de la visualisation. Ce contrôle est un entrainement que doit faire la mère car ce n’est pas un automatisme. La théorie du portillon est un massage léger conçu pour réduire la douleur locale. Le père intervient et sait où se trouvent les zones douloureuses. Il pratique ainsi sur ces points, des massages légers. Combattre le feu par le feu consiste enfin à combattre la douleur par une seconde douleur.

La péridurale

La péridurale est actuellement le procédé le plus connu et surtout le plus efficace pour arrêter les douleurs pendant l’accouchement. L’anesthésiste intervient quand le col est dilaté à trois centimètres environ. Il met en place un petit cathéter dans le dos qui va permettre l’acheminement d’un anesthésiant allant aux racines nerveuses. La mère ressentira toujours les contractions mais pas la souffrance.

Les autres anesthésies

Outre la péridurale, il est possible que le médecin puisse soulager sa patiente par des dérivés de morphine passant dans une perfusion. Il peut aussi faire une anesthésie locale profonde juste au moment où le bébé sort. Dans d’autres circonstances, le médecin est appelé à pratiquer une anesthésie générale pour pratiquer une césarienne urgente, passer un forceps ou une révision utérine. Cette dernière solution est très peu mise en pratique de nos jours.

L’acupuncture

L’acupuncture est de plus en plus utilisée pour les accouchements sans douleur. Le Yin et le Yang sont alors équilibrés. La patiente est alors extrêmement soulagée. Cette méthode ne se pratique pas partout. Il faut donc se renseigner auprès des maternités qui proposent cette possibilité.
Enfin pour accoucher sans douleur (ou presque !), il existe les méthodes naturelles qui sont basées sur la relaxation et surtout sur le contrôle de la respiration. Il faut avoir confiance en soi, rester calme. Il est aussi important de marcher entre les contractions et changer souvent de position pour stimuler la progression du travail. Pendant le travail, la position est aussi très importante et la future mère doit en changer tous les quarts d’heure environ. Certains accessoires peuvent être employés comme un coussin, un ballon, un banc de naissance ou une chaise de massage.

Guide gratuit pour Tomber Enceinte facilement
Guide gratuit de 15 pages rédigées par une mère de 3 enfants pour tomber enceinte facilement. en levant les blocages. Télécharger le Guide complet maintenant gratuitement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *